Activités éducatives non scolaires

Activités de découverte proposées à tous les enfants des écoles primaires publiques et privées de Plérin dans les domaines artistique, culturel, sportif et citoyen. Elles sont mises en place par la Ville dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

 

Des activités qui concilient à la fois les envies des enfants, le plaisir des découvertes et l’engagement à suivre une activité de manière régulière.
Des activités organisées dans les locaux scolaires ou dans les salles municipales à proximité des écoles.
pour

favoriser l’épanouissement et la réussite éducative de tous les enfants.
respecter les rythmes de vie de l’enfant.
favoriser l’égal accès de tous les enfants aux pratiques culturelles, artistiques, sportives…
offrir à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité.
Elles sont gratuites et facultatives. Il est possible de venir chercher son enfant à la fin du temps scolaire.

Le mercredi midi, un accueil gratuit est assuré jusqu’à 12 h 30, au plus tard, pour les enfants ne fréquentant pas le centre de loisirs.

École Jean Leuduger : Activités les lundi et jeudi après-midi de 14h30 à 16h.

Référente du site : Nathalie Redon
Tél. 02 96 73 11 21 ou 06.33.14.85.62

Courriel : nredon@ville-plerin.fr

lundi : 7h15 à 8h30, 12h à 13h30, 14h15 à 18h45
mardi : 7h15 à 8h30, 12h à 13h30, 16h15 à 18h45
jeudi : 7h15 à 8h30, 12h à 13h30, 14h15 à 18h45
vendredi : 7h15 à 8h30, 12h à 13h30, 16h15 à 18h45

À télécharger
le guide périscolaire (PDF – 148 Ko)

150901_guide_periscolaire_logo

SOURCE :   Site internet de la Ville de PLERIN

Présentation de L’Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Libre (APEL)

L’Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Libre (APEL) de l’école Jean LEUDUGER est une association à but non lucratif qui sert de trait d’union entre les parents d’élèves et le milieu éducatif.

Rôle de l’APEL :

Accueillir :

L’APEL est présente aux journées portes ouvertes et aux réunions d’information à la rentrée pour accueillir les nouveaux parents d’élèves de l’école. Elle propose aussi un apéritif de rentrée.

Animer :

L’APEL organise de nombreuses manifestations tout au long de l’année scolaire (conférences, marché de Noël, kermesse…), contribuant ainsi à la mise en oeuvre du projet pédagogique. Elle aide le chef d’établissement à remplir la mission pastorale que l’évêque lui confie en participant aux différentes célébrations, veillées, actions de solidarité…

Informer :

L’APEL informe les parents d’élèves sur la vie de l’école, les choix éducatifs et leurs responsabilités. Elle peut apporter aux familles des services concrets d’aide à la scolarité et à l’éducation.

Représenter :

L’APEL représente les familles de l’école au sein de l’établissement et dans les différentes instances de l’Enseignement Catholique (Conseil d’établissement, réunion OGEC, …).

Ressources financières de l’APEL :

Deux types de ressources :

– les adhésions des familles

– Les bénéfices tirés des différentes actions menées au sein de l’école (vente de gâteaux, opération jus de pomme, marché de Noël, kermesse…).

Ces fonds sont destinés à apporter un soutien matériel à l’école : participation financière aux différentes manifestations ou activités, subventions pour les sorties scolaires, aide sociale pour les familles en difficultés…

Fonctionnement de l’APEL :

Animé par des parents bénévoles, le conseil d’administration de l’APEL se réunit plusieurs fois pendant l’année scolaire afin de s’occuper des affaires courantes.

Présentation de L’Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique (OGEC)

L’Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique (OGEC) de l’école est une association à but non lucratif dont la vocation principale est la gestion de l’établissement.

Rôle de l’OGEC :

Gestion du personnel non enseignant :

Embauches, organisation du travail, paiement des salaires.
Relations avec les administrations (Sécurité Sociale, URSAFF, ASSEDIC…)
Application de la réglementation sociale, de la convention collective…
Relations avec l’UDOGEC, la FNOGEC, les syndicats…
Gestion des bâtiments :

Entretien, mise aux normes, investissements…
Gestion des matériels liés à l’activité.
Gestion économique et financière :

Calcul et suivi du budget.
Relations avec l’établissement bancaire.
Tenue des comptes.
Détermination de la contribution demandée aux familles.
Responsabilité juridique de l’activité de l’école :

Relations avec la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique
Relations avec l’Etat, l’Education Nationale…
Relations avec la commission de sécurité, l’administration du travail…

Ressources financières de l’OGEC :

Ressources publiques :

L’OGEC reçoit un concours financier des collectivités territoriales de l’ETAT. Ce concours varie selon le type de contrat passé avec l’Etat et porte essentiellement sur les dépenses de fonctionnement.

Ressources des familles :

L’OGEC reçoit des familles des contributions qui, en principe, permettent d’assurer les dépenses immobilières et celles liées à la pastorale.

Autres ressources :

L’OGEC peut également recevoir toute donation ou contribution financière afin de soutenir le projet éducatif de l’école.

Compte-rendu du Conseil des délégués du mardi 30 novembre 2010

Peser les déchets de la cantine, à quoi cela sert-il ?

 

Enfants délégués présents : Garance et Morgan (CM2), Lou-Anne et Enzo (CM1), Corentin et Mélanie (CE2), Yanis (CE1), Hugo (CP), Clara et Erwan (GS).

Observation des tableaux et des graphiques présentant les mesures faites le midi à la cantine pour les déchets alimentaires et les déchets non alimentaires par les enfants de CM.

Garance et Morgan explique ce qui est fait, ce que l’on peut voir sur les graphiques.

1ère question : Quels sont les aliments qui produisent le plus de déchets alimentaires après le repas ?

Réponses des enfants en observant les menus et les pesées : le poisson du vendredi, la brumoise de légumes, le sauté de veau Marengo.

2ème question : Quels aliments donnent le plus de déchets non alimentaires ?

Réponses des enfants en observant le contenu de la poubelle (visuel), les pesées et les menus : les aliments mis dans des barquettes en plastiques, les serviettes en papier

Propositions des enfants pour diminuer non alimentaires :
apporter une serviette en tissu avec son nom dedans et la rapporter chaque semaine chez soi. (en prévoir quand même en papier si on oublie)
mettre une cuillérée ou deux dans les assiettes plutôt que dans les barquettes

3ème question : Qu’est-ce qui fait que les enfants ne mangent pas certains plats ?

Réponses des enfants :
certains discutent trop et ne mangent pas
certains n’aiment pas la nourriture de la cantine et ne goûtent pas
des enfants mangent des goûters ou des bonbons avant d’aller manger donc ils n’ont plus faim
les enfants se jettent sur le pain dès qu’ils arrivent à la cantine

En comparaison, les 16 kg parfois collectés correspondant au poids d’un enfant de GS !

Prochaine réunion le mardi 14 décembre 2010 à 16 h.

Le Conseil des délégués, c’est parti ! – Octobre 2010

Ci-dessous le premier compte-rendu du conseil des délégués pour cette année scolaire 2 010-2 011.

Compte-rendu du 1er conseil des délégués des élèves de l’Ecole Jean Leuduger

Mardi 12 octobre

Enfants élus présents : Garance et Morgan (CM2), Lou-Anne et Enzo (CM1), Corentin et Mélanie (CE2), Yannis et Hugo (CE1 et CP), Clara et Erwann (GS).

Déroulement :

1) Chaque enfant s’est présenté a dit pourquoi il était là.

« J’ai été pris, j’ai été choisi, j’ai été élu par les copains, par les enfants de la classe » « Ils ont écrit mon nom sur le papier » « Ils ont levé la main pour moi »

2) La pesée des déchets le midi à la cantine.

Garance et Morgan ont expliqué ce que faisaient les grands à la cantine le midi avec les poubelles.

« On pèse la poubelle des déchets de nourriture et la poubelle des emballages après chaque service »

« On écrit dans le tableau le nombre d’enfants qui mangent et la quantité de déchets de chaque poubelle »

« On colle le menu du jour en bas de la feuille »

« On va faire un graphique pour voir si on diminue nos déchets »

Le conseil des délégués observe la feuille des premiers résultats. A chaque conseil des délégués, ils observeront les résultats et émettront des hypothèses, des propositions aux enfants et à Mr Alain Rouault, cuisinier de la cuisine centrale partie prenante au projet.

3) Annonce du partage des mets du 22 octobre 2010.

Chacun annonce ce qui va être préparé dans sa classe.

4) Annonce de l’exercice incendie du vendredi 22 octobre à 9 h 45

A noter que Mr Le Boudec, du journal Ouest-France était présent à ce 1er conseil des délégués.

Compte-rendu écrit par David

La prochaine réunion du conseil des délégués sera animée par Garance et Morgan, qui écriront ensuite le compte-rendu.

Date du prochain conseil d’école : le mardi 9 novembre 2010.

conseil_des_delegues_003

conseil_des_delegues_005

Accueil de Mouhana, Sahar et Père Fady – Novembre 2012

Au cours de ce mois de septembre, nous avons eu la joie d’accueillir au sein de notre école Mouhana et Sahar, deux enseignantes de l’école Cadmous de Tyr.

Elles sont arrivées un dimanche soir, il faisait nuit.

Dès le lendemain, le soleil fêtait leur arrivée à l’école. Mouhaha, enseignante en maternelles au Liban et Sahar, enseignante de français aux classes équivalents au CP-CE1 et CE2 ont passé 2 semaines très riches parmi nous.

Hébergées dans les familles de l’école ou chez les enseignants le soir, chaque jour elles partageaiant avec les enfants de l’école leurs habitudes d’enseignantes, leurs manières de vivre et répondaient avec gentillesse aux nombreuses questions de nos « graines de citoyens ».

Au cours de leur séjour, elles se sont également rendues au collège St Pierre de Plérin qui participe aussi à ce partenariat.

Un autre jour, c’est à l’ISFEC de Guingamp qu’elles se sont présentées aux étudiants en Master 2 « métiers de l’enseignement ».

Enfin, un petit déjeûner à la Direction de l’Enseignement Catholique leur a permis d’échanger avec nos responsables diocésains.

Puis ce fut au tour du Père Fady de débarquer le jour de centenaire de l’école. Pour une visite express de 48 h, mais d’une richesse infinie. Le Père Fady était hébergé au presbytère de Plérin.

Après un dernier repas festif, elles sont reparties en train pour quelques jours parisiens. Il pleuvait sur Plérin ce jour là. Mais nous savions que désormais notre école et nos élèves n’apprendraient plus jamais comme avant. Ils papprendraient pour transmettre et partager avec leurs camarades libanais.

Voici quelques photos de cette première étape de notre partenariat naissant.